Aller au contenu principal

Lycée professionnel agricole de Montoire sur le Loir






Activités & Sorties Culturelles

 

› Petit aparté

L'éducation socioculturelle (ÉSC) est une particularité de l’enseignement agricole en France. C'est dans le contexte des lois de modernisation agricole (1962) que le dispositif d’éducation socioculturelle – un centre socioculturel, un animateur socioculturel, une association sportive et culturelle – est mis en place pour participer à cette « ouverture sur le monde et sur la vie » que devait provoquer l’enseignement technique agricole pour une population restée encore à l’écart du progrès et souffrant d’un « handicap culturel ». Dans les établissements agricoles, où le régime d'internat s’imposait pour une majorité d'élèves, furent créées les associations sportives et culturelles, avec pour mission de « mettre en avant la personnalité des élèves et la dynamique du corps social auquel ils appartiennent » (Edgard Pisani, alors Ministre de l'agriculture). Le professeur d'éducation socioculturelle de l’époque était donc un animateur, tenant une place exemplaire. Cette matière intervient dans trois domaines éducatifs :

  • l'éducation à la communication humaine, à l'autonomie et à la coopération,
  • l'éducation à l'environnement socioculturel,
  • l'éducation artistique.

 Elle utilise le plus souvent des méthodes actives, notamment la pédagogie par projet.



Les objectifs sont multiples :

  • Proposer des activités culturelles de découverte à tous les élèves du lycée
  • Permettre que chaque élève qui suit une formation au lycée puisse rencontrer une activité artistique à travers un ou plusieurs artistes.
  • Saisir toute opportunité de découverte culturelle.
  • Assurer la pérennité du fonctionnement de l’ALESA
  • Favoriser l’animation de l’ALESA en proposant et/ou soutenant les projets du bureau tournés vers les loisirs du plus grand nombre.
  • Inciter les élèves à se rencontrer et être plus solidaires entre eux.

 

 

Quelques exemples d'activités culturelles

Un large panel d'actions menées au sein de l'établissement vous seront décrites ci-dessus vous montrant le type d'activités auquel participent nos classes.

 

» Radio lycéenne

Le projet radio lycée est une opération unique en France, financée par la Région Centre, qui consiste à installer une Radio par an et dans un département de la Région Centre. Ainsi depuis 2002, ce sont six radios lycées par an qui voient le jour.

Depuis janvier, le lycée de Montoire sur le Loir, le lycée de Vierzon, Pithiviers, Chateauroux, Dreux et Tours ont participé à cette radio.

La personne qui nous a aidé à monter le projet Radio Lycée et avec qui nous avons  passé une semaine, c'est Arnaud Helle.

Arnaud travaille à Bourges dans la société Médiacoms, c'est une agence de communication spécialisée dans le Presse et le Média.

Les élèves de la classe de seconde pro

 

 

 

» Lycéens au cinéma

Trois classes sont inscrites pour trois films dans l’année scolaire : Term BEPA, Bac Pro 1 et Bac Pro 2. Ce projet se réalise en partenariat avec la Région Centre, Centre image, Ciné off et la commune de Montoire sur le Loir. ll y a deux longs métrages programmés : « Certains l’aiment chaud » et « Tout sur ma mère ». Un programme de courts métrages.
Indépendamment du projet régional “lycéens au cinéma”, une classe (à déterminer) participera à la dix huitième édition du festival du film de Vendôme, pour découvrir une sélection de films qui restent à déterminer à ce jour, et des professionnels du cinéma, acteurs et réalisateurs. Ce projet se réalise avec Centre image, le Minotaure à Vendôme et les Transports du Loir et Cher.



» Bandes dessinées
  • Edition d’un album
Ce projet de la classe de 4e propose de réaliser un album de bandes dessinées, du scénario à l’édition en passant par le dessin. Ce projet est réalisé grâce au soutien  de la procédure ”aux arts lycéens” de la région Centre.
  • “Prix des bulles”
La classe de 4e se transforme en comité de lecture et participe au “prix des bulles” du festival de Montreuil-Bellay de mai 2010. Ce projet est l’occasion de découvrir d’autres bandes dessinées, et d’argumenter sur les choix effectués. C’est la poursuite d’un partenariat déjà engagé les années précédentes.
  • “Prix MANGAwa” de la librairie “l’ange bleu” de Vendôme
Comme pour le “prix des bulles”, la classe de 3e se transforme en comité de lecture. C’est la poursuite d’un partenariat déjà engagé l’an passé.
  • Participation à BDBOUM, festival de BD de Blois
Le festival BDBOUM et la maison des jeunes de Montoire viennent à Montoire sur le Loir initier la classe de Seconde Pro à l’interview. Cette intervention prépare un plateau multimédia sur le festival, constitué des interviews d’auteurs de bandes dessinées invités sur le plateau médiaBoum du festival.